Vous êtes ici :   Accueil » Inondations - début août 1875

Les inondations du début août 1875 dans l'Ain

Les fortes pluies du mardi 3 au samedi 7 août 1875 dans l'Ain notamment; jusqu'à 136 mm sur Bourg, 163 mm sur Jasseron et 190 sur Poncin, ont causé d'importants dommages dans le département au point que tous les cours d'eau ont débordé, phénomène exceptionnel pour un plein été. Ainsi, le Suran est monté aussi haut que la crue historique de 1840. L'Ain, de son côté, s'est élevé à un mètre environ moins haut que pendant les inondations de 1874, c'est dire la situation cette année-là. La Saône a eu 4 kilomètres de large le dimanche 8 en face de Tournus; elle montait de 10 centimètres de 9 à 10 h du matin et de 10 autres de 10 h à 3 h du matin la nuit suivante. A Trévoux, la Saône a atteint 1,25 mètre à l'étiage du pont. La Seille fut également très haute. Les inondations de Drom n'avaient jamais été aussi fortes depuis l'ouverture du tunnel. Les torrents ont grossi les rivières qui ont débordé dans les prairies de Nantua, les plaines de Port, de Brion et de St Martin. Les eaux du lac de Nantua recouvraient le champ de foire et les routes en divers points ont été inondées. Entre la Cluse et la Croix-Chalon, les eaux qui ont envahi la chaussée se sont élevées de plus d'un mètre. La crue du Rhône à Seyssel a atteint son maximum dans la journée du 6 août. La crue de l'Ain est restée stationnaire à la côte de 4,93 m. Ce vendredi soir, de 9 h à 2 h du matin, la décroissance a commencé avec une vitesse de 30 centimètres par heure. Les dégâts causés dans la commune de Villette par le débordement de l'Ain sur une largeur de 300 mètres ont été évalués à 2000 rans et ont frappé une cinquantaine de propriétaires riverains. Dans la nuit du 5 au 6, le chemin de Dortan à Thoirette a été obstrué par deux éboulements de terrain occasionés par ces fortes pluies. La circulation a été rétablie le 7 à midi.

La crue du Saône a commencé à arriver à Lyon samedi soir avec la nuit. Les eaux sont devenues de plus en plus boueuses et charriaient quelques épaves et recouvraient les bas-ports de manière à rendre difficile l'accès aux pontons des bateaux-omnibus. Samedi, la crue du Rhône était très forte et elle s'élevait à deux heures à 4 mètres sur l'échelle du pont Lafayette. Dans l'après-midi du lundi 9, le fleuve avait débordé sur le territoire de la commune de Vaulx-en-Velin. A Lyon, le Rhône charria pendant 48 heures des pièces de bois, des détritus de récoltes et des cahutes enlevées à ses rives. Tous les propriétaires de bateux, prévenus à temps, ont doublé leurs amarres. Tout de même, un bateau à vapeur a sombré dans le bassin des chantiers de construction à la Mouche.


 



 
Moteur de recherche
 
JURA
AIN
Climatologie Ain
 
Météo d' antan (Ain)
 ↑  
 
RHONE ALPES AUVERGNE
Recherche personnalisée

Suivez Météo01 sur :
    

 

Recherche personnalisée