Menu déroulant horizontal by Papinou
L'essentiel dans l'Ain


Courbe du mercure réactualisée toutes les 5 min.
(
cliquez sur la carte)
Outside Temp History

Direct la Vattay



Direct Plans d'Hotonnes


Direct Pont d'Ain


Direct d' Ambérieu

Les autres webcams de l'Ain
---------------------------------------------


9 et 24 novembre 1944
inondations dans l'Ain
1950 un 11 novembre sous les eaux !

--------------------------------------------


 Retour sur le temps de l'automne 1957

------------------------------------


Vos prévisions météo à 10 jours 

 

 
-----------------------------------------
-----------------------------------------


Découvertes

La fête des alpages à Annecy

 C' est ici !
----------------------------------------
Pratique


Tout savoir sur les vigilances de Météo France
 C' est ici !
----------------------------------------

Changement climatique

Réchauffement de la banquise
  C' est ici !
------------------------------------------

Escapades

L'Aiguille du Midi

L' article complet ici
------------------------------------------

Escapades hivernales

A découvrir, la station des Plans d' Hotonnes
--------------------------------------------






Actus météo

La douceur de retour cette semaine

Ce matin 6 heures, nous avons relevé des températures suivantes: Amberieu 1.5 degrés, Belley 1 degré, Arbent -1.1 degré, Bellegarde et Sutrieu -3.5 degré, Hauteville -4.5 degré. Mais ce froid matinal devrait peu à peu reculer au fil des prochains jours ( lire par ailleurs). Les conditions de conduite hivernale sont normales en plaine, à noter la présence de brouillard en Dombes. En montagne, sur les secteurs de Cerdon, Oyonnax, Hauteville, Giron et Col de la Faucille on observe la présence de verglas localisé en cours de traitement ainsi que quelques nappes de brouillard. En plaine, la visibilité est plutôt bonne. Les chaussées sont humides et la prudence est de mise sur les réseaux d'altitude. A noter que désormais, plusieurs cols ont été fermés dans le département. Après celui du Grand Colombier, c'est au tour désormais le col de Richemond sur la D30, le col de la Rochette sur la RD9, le col de Cuvillat sur la RD 57A, Col de la Biche - RD 123 - Sur Lyand : Fermé (versant Est - Corbonod).



Prévisions pour les tous prochains jours
AUJOURD'HUI LUNDI 20 NOVEMBRE

Grisaille tenace à l'ouest, soleil en montagne et à l'est

Au lever du jour, nous retrouvons  sur les plaines de l'ouest un ciel gris et bas  avec de fortes reductions de visibilité. C'est également le cas sur le pays de Gex avec des brouillards moins denses. Par contre, le ciel est dégagé en montagne. Les nuages bas matinaux sont particulièrement tenaces : les éclaircies tardent à prendre le dessus l'après-midi. En montagne, le temps est bien ensoleillé jusqu'au soir, malgré la présence de nuages d'altitude.
Le vent est très faible et les températures maximales s'échelonnent de 6 à 8 degrés en plaine, selon l'ensoleillement. Elles sont comprises entre 4 et 6 degrés voire 7 degrés en montagne.

CETTE NUIT

Pour la nuit de lundi à mardi, les nuages bas couvrent une large moitié ouest du département et les brouillards denses sont fréquents. Plus à l'est, le ciel est étoilé particulièrement en montagne. Il est à noter la présence de  quelques bancs de brouillard dans les vallées.
Le vent est calme ou faible de tendance sud et en fin de nuit les températures sont comprises entre 0 et 3 degrés. Attention, près des reliefs et en montagne les gelées seront nombreuses.

DEMAIN MARDI 21 NOVEMBRE
Le soleil revient pour tout le monde.

Le type de temps commence à changer. Les grisailles du petit matin en plaine, devraient partir un peu plus vite avec le vent qui s'oriente au Sud. On espère ainsi une belle journée assez bien ensoleillée même avec l'arrivée de quelques nuages élevés.
Le vent souffle du sud entre 5 et 15 km/h.
Les températures maximales sont en nette hausse et repassent au-dessus des normes de saison. Une agréable douceur est donc de mise l'après-midi avec 12 à 14 degrés en plaine, 8 à 11 sur le relief.

MERCREDI 22 NOVEMBRE
Soleil, douceur l'après-midi

Le soleil se débarrasse vite des quelques plaques de grisailles locales à l'aube entre les plaines de Bresse, de la Dombes, ou en pays de Gex, et  Val de Saône. Le vent de Sud, faible à modéré, fait monter les températures en journée. Après des minimales comprises entre -1 et + 3 degrés en plaine et 3 à 6 degrés sur le relief grâce à une inversion, les maximales atteignent allègrement 12 à 17 degrés du relief vers les plaines. Vent de Sud modéré en journée,  30-40 km/h, pouvant se renforcer autour de 50-60 km/h le soir.

Tendance pour les jours suivants
JEUDI 23 NOVEMBRE ET VENDREDI 24 NOVEMBRE
Doux, sec

Le vent de Sud modéré à assez fort maintient la douceur avec du temps sec. Températures minimales proches de 5 à 8 degrés, et maximales, de 16 à 18 degrés.

SAMEDI 25 NOVEMBRE ET DIMANCHE 26 NOVEMBRE
Pluie

Le temps devrait rester sec, doux  et venté samedi avant de tourner à la pluie dimanche.
Températures minimales proches de 6 à 8 degrés ces deux jours. Les maximales, proches de 16 degrés samedi, se tassent autour de 12 degrés dimanche.

LUNDI 27 NOVEMBRE ET MARDI 28 NOVEMBRE
Perturbé, plus frais

Le temps se rafraîchit, avec de la pluie en plaine et de la neige sur le relief. Les températures devraient ainsi reprendre des valeurs de saison, autour de 3 degrés pour les minimales, et de 8 degrés pour les maximales

Indice de confiance de la prévision

Pour jeudi 23 novembre, l'indice de confiance de la prévision est de 3 sur 5 ; pour  vendredi 24 novembre,  samedi 25 novembre et dimanche 26 novembre, il est de 2 sur 5.


 

L'Ain prêt à affronter un nouvel hiver

C'est un peu comme le Beaujolais nouveau !. Il arrive chaque,année à la même période. le plan viabilité hivernale pour le département de l'Ain mis en place par le conseil départemental débute officiellement ce samedi et sera maintenu jusqu'au 19 mars prochain. Et les équipes d'astreinte ont déjà pu ses tester  lors des toutes premières chutes de neige qui sont tombées parfois dès 500 m le week end dernier.

Ce matin, es conditions de conduite hivernale sont normales en plaine, à noter la présence de quelques nappes de brouillard en Dombes sur le secteur de Villars les Dombes.  Ailleurs, c'est aussi la grisaille qui domine mais avec une bonne visibilité et des routes globalement sèches. Les températures sont moins basses qu'hier matin au point que l'on a évité les gelées. On relève ainsi 0,4° à Ceyzériat et 0,2° sur Marlieux. Le long de l'Ain, nous enregistrons 0,7° à Pont d'Ain avec une circulation assez dense à 8 h. En journée, la situation évoluera peu et le soleil aura du mal à s'imposer provoquant à nouveau des inversions de températures.
En montagne, sur les secteurs d'Oyonnax, Hauteville, Giron et Col de la Faucille on note la  présence de verglas localisé qui est en cours de traitement en ainsi que de quelques nappes de brouillard. La prudence est de mise. Tous les axes sont ouverts sauf la route de la Pesse - RD 48a qui vient d'être fermée pour cet hiver, tout comme le ol du Grand Colombier - RD 120, RD 120a, RD 120b et RD 120c en raison des récentes chutes de neige.

******************************************************************************


photonews/chasse100110.jpgUne mise en place jusqu'au 19 mars. Le plan viabilité hivernal sera mis en place jusqu'au 19 mars en plaine et un peu plus en montagne en fonction des conditions climatiques. Le Département dispose de nombreuses agences réparties sur tout le territoire.
Pour la montagne, cela concerne les agences de Bellegarde - Pays de Gex, Bas Bugey, Haut Bugey, Bresse-Revermont pour les centres d'exploitation de Cerdon et Simandre sur Suran. Pour la plaine, les agences concernées sont celles du Val de Saône-Bresse, Dombes-Plaine de l'Ain, Bresse-Revermont pour les centres d'exploitation de Bourg, Coligny et Tossiat.
A noter que pour les autoroutes qui traversent l'Ain, c'est APRR qui gère cela avec là encore différents centres d'exploitations répartis un peu partout comme celui situé dans le secteur du col de Ceignes.


Des priorités. Le Département a mis en place comme chaque année des interventions prioritaires suivant les axes de fréquentations.  Il y a cinq niveaux de service : le réseau routier départemental est hiérarchisé selon l’intensité du trafic. Cette hiérarchisation permet, en période de viabilité hivernale, d’appliquer différents niveaux de service et des traitements différents. Cinq niveaux ont été définis par le Département de l’Ain, classés de N1 à N5. A chaque niveau de service correspond un type d’intervention : N1 étant le niveau le mieux traité et N5  correspondant aux routes non traitées (soit environ 90 km). Ces niveaux de service permettent de dimensionner les moyens et l’organisation du service hivernal.

118 circuits. On  traite 118 circuits, dont 110 en régie au départ des 27 centres routiers répartis sur  l’ensemble du territoire. En moyenne, un circuit de déneigement représente 35 km de routes en zone  de  montagne,  soit  un  temps  de  rotation  de  3  heures  30  entre  chaque  passage  de  l’engin  de  service hivernal. En zone de plaine, un circuit représente 45 km de routes, soit un temps de rotation de 4 heures entre chaque passage de l’engin.

Les opérations de viabilité hivernale sont organisées dans chaque agence routière. Chacune d’elles connaît bien l’état du réseau grâce au suivi régulier des prévisions météorologiques et aux patrouilles locales.  L’organisation  de  la  viabilité  hivernale  mobilise  l’ensemble  des  personnels  chargés  de  l’entretien  et  de  l’exploitation  des  routes.  Au  total,  ce  sont  300  agents  des  agences  routières  qui  interviennent pour surveiller le réseau et réaliser les interventions de déneigement et de déverglaçage. En parallèle, une cinquantaine d’agents organisent et pilotent les actions en tant que « support » aux équipes territoriales.


Des fonctions clés

La viabilité hivernale s’organise autour des fonctions clés suivantes :
• le responsable d’astreinte en agence routière :  à  partir des prévisions météorologiques, il détermine l’opportunité  ou  non  de  réaliser  des  patrouilles  de  surveillance  du  réseau.  Il  suit  les  opérations  de  déneigement et de salage et organise les moyens d’intervention à l’échelle de l’agence routière.
•  les  patrouilleurs  :  dès  3  h  du  matin,  ils  observent  la  formation  et  l’évolution  des  phénomènes  hivernaux.
•  le  responsable  d’intervention  :   informé  par  les  patrouilleurs  des  conditions  météo,  de  l’état  des  routes et de leur possible évolution, il a la responsabilité de déclencher localement la mise en œuvre des moyens de déneigement et de salage.
•  les  personnels  d’intervention  :  agents  de  terrain,  ils interviennent  dès que  cela  est  nécessaire  depuis les 27 centres routiers répartis sur l’ensemble du Département.
• le cadre de permanence de la direction des routes :  il supervise l’ensemble du dispositif mis en place à l’échelle du Département et gère les crises routières éventuelles en lien avec les partenaires extérieurs.


Un traitement des routes approprié

Sur la base des prévisions météorologiques, les agents des routes, grâce aux patrouilles réalisées, décident des traitements les plus appropriés pour remettre au noir les axes.
 Le  traitement  précuratif  permet d’éviter la formation de verglas en épandant du  sel  sur  la  chaussée par anticipation, au plus près de l’apparition du phénomène. En cas de neige, il n’existe pas de traitement précuratif (avant la chute). La neige ne peut être traitée que lorsqu’elle est tombée rappelle le conseil départemental.
 Le traitement curatif :pendant les précipitations, la neige est raclée et évacuée avec des lames de  déneigement  installées  sur  les  engins.  Un  salage  complémentaire, en  fin d’épisode,  permet de  traiter la neige résiduelle. Le verglas est traité par salage.

Les produits utilisés : Le sel fait fondre la glace en abaissant le point de congélation.
La saumure est une saturée en sel, la saumure est fabriquée dans les centres routiers. Elle est utilisée pour mouiller le sel afin de le fixer et d’accélérer son action sur la chaussée.
La bouillie de sel enfin est un mélange de sel et de saumure. La bouillie de sel représente la quasi-totalité des traitements effectués dans le Département de l’Ain.

Le  saviez-vous  ?  Le  sel  n’a  pas  la  propriété  de  faire  fondre  la  neige . Saler avant le raclage entraînerait un gaspillage de sel et aurait un très fort impact  environnemental  sur  le  milieu  naturel  étant  donné  les  quantités  qu’il faudrait épandre rappelle le Département.
En  présence  d’une  couche  de  5  cm  de  neige  et  d’une  température  de chaussée  de  -5°C,  il  faudrait  épandre  1,2  kg  de  sel  par  m²  pour  faire  fondre les 5 cm de neige. Un engin de service hivernal ayant une capacité de 7 tonnes de sel ne pourrait ainsi traiter qu’un seul kilomètre de route !Durant les épisodes neigeux, malgré l’intervention rapide des agents des routes, il est possible que les usagers roulent sur des chaussées enneigées et ce jusqu’à la fin des précipitations. Le maintien de la circulation se fait essentiellement par évacuation de la neige, en raclant la chaussée avec une lame portée par un engin. Le salage intervient en fin de raclage. C’est une mesure de finition qui vise à accélérer le « retour au noir » de la route.


**************************************************************************

Tous les jours, le point route matinal

Pendant  toute  la  période  hivernale, un état des routes complet est  disponible, chaque  matin  vers  8h  à 8 h15 ( vers 9h30 les week ends) sur notre site avec notamment les risques de chutes de neige et les températures du moment. Météo01peut compéter cela par des points supplémentaires dans ses actus en cas de vigilance orange.





Quelques bons réflexes à rappeler

Il est bon de rappeler quelques règles pour passer un hiver tranquille sur nos routes.
Au début de l’hiver, préparez votre véhicule
• Assurez-vous du bon fonctionnement de votre véhicule.
• Equipez-le de pneus hiver et n'attendez pas le dernier moment car dès les premières chutes de neige, les stocks s'épuisent vite dans les enseignes spécialisées.
• Munissez-vous de chaînes pour des accès en altitude.
Sur la route, on lève le pied !
• Anticipez l’augmentation de votre temps de parcours si la météo se dégrade.
• Augmentez les distances de sécurité.
• Evitez les manœuvres brutales.
• Ne dépassez pas les engins de déneigement lorsqu’ils sont en action et facilitez leur passage.
• En cas de blocage, garez-vous sur le bas-côté pour libérer le passage aux engins.
Pour aller plus loin sur la conduite hivernale : http://meteoalpes.com/pratique/la-conduite-en-hiver.php


***************************************************************

L'état des routes en région.


Rhône : Les températures restent légèrement négatives, quelques nappes de brouillard sont présentes. Les routes sont sèches, cependant les endroits restés humides peuvent être glissants.


Loire : les conditions de circulation sont normales sur le réseau principal mais peuvent être délicates sur le réseau secondaire d'altitude des Monts du Pilat, du Forez et de la Madeleine suite à la présence de givre localisé.


Cantal : Sur le réseau principal la circulation est délicate sur les secteurs d'Allanche, Condat, Riom Es Montagnes, Marcenat, Neussargues, Massiac, Le Rouget et Sansac de Marmiesse car les chaussées sont localement gelées. Le traitement des chaussées est en cours.Sur le reste du réseau la circulation est normale. Les routes d'accès au Col du Pas de Peyrol sont fermées à la circulation depuis le lundi 6 novembre 2017.


Puy de Dôme : RESEAU DE PLAINE :
Les conditions de circulation sont normales à délicates sur le secteur d'Issoire ou les routes peuvent être glissantes. Les Interventions sont en cours.

RESEAU de MONTAGNE OUEST :
(Combrailles-Monts Dômes)
Ciel clair, températures comprises entre -2 et 2°C.
Routes sèches, les conditions de circulation sont normales à délicates pour l’accès aux cols des Goules et de la Moreno où les interventions sont en cours.

(Monts Dore-Sancy, Cézallier)
Ciel clair, températures comprises entre -3 et 3°C.
Les conditions de circulation sont normales avec des chaussées sèches à humides dans les zones ombragées. Prudence au lever du jour dans ces zones : des plaques de verglas ou givre pourraient se former. Les interventions sont en cours.
Le col de la Croix Saint Robert est fermé à la circulation

RESEAU de MONTAGNE EST :
(Livradois-Forez, Bois noirs)
Présence de nappe de brouillard en dessous de 700m, températures comprises entre -5 et 1°c.
Les routes sont sèches, mais la présence de gelée blanche rend les chaussées glissantes. Prudence au lever du jour. Les conditions de circulation sont délicates sur la majeure partie du réseau principal et secondaire. Les interventions sont en cours.


 


pesse14112017.jpgAIN - JURA : les stations préparent déjà le prochain hiver.

Les stations de l’Ain vont commencer à préparer la prochaine saison de ski même si pour l’heure les chutes de neige bien précoces des dernières 24 h ne sont pas exceptionnelles en quantité et que cela ne présage en rien de la météo de cet hiver où pour l’heure les tendances s’orientent plutôt vers un hiver plus chaud que la normale. Officiellement , les stations des monts Jura ouvriront leurs ses pistes du samedi 23 décembre 2017 au lundi 2 avril 2018 inclus et ce devrait être à peu près le cas pour le plateau de retord ou le site d’Hauteville La Praille. A moins que la neige et le froid ne s’invitent bien plus tôt. En tout cas, si vous souhaitez profiter de promotions sur les forfaits, il ne vous reste plus que deux jours pour bénéficier de ces tarifs préférentiels. Au Retord, la couche de neige est proche des 10 cm. On a 5 cm sur Hauteville. Pas de quoi encore faire tourner les canons mais ils ont déjà été mis en place et seront fonctionnels dès que les conditions climatiques le permettront. L’hiver semble s’être bien installé sur toutes les montagnes du haut Bugey où dans certains secteurs les équipements spéciaux sont recommandés notamment pour se rendre dans la région de Lélex. En raison de la baisse du mercure durant la nuit et notamment avec les sols enneigés, les risques de verglas sur le réseau d’altitude pouvaient être à prendre en compte ce matin. On a ainsi relevé -2,1° sur Hauteville, -4,1° sur Arbent notre coin à froid, -3,1° à Sutrieu dans le Valromey où l’on relève 7 cm de neige au sol, -2,8° sur Lélex, -4,4° au Sorgia et à la Vattay où l’on a commencé depuis hier à travailler cette première couche de neige. Sur le massif du Jura et du Doubs, les minimales sont là encore bien basses avec -4,2° à La Boissaude, -3,6° sur Pontarlier, -5,1° sur la Pesse, -5,5° aux Molunes. En plaine, pas de gelées matinales mais une bonne froidure avec un vent de nord qui renforce la sensation de froid et qui devrait souffler toute cette journée. On a ainsi enregistré 0,5° sur Bellegarde, 1,5° sur Pont d’Ain et Ambérieu, 2,1° à St Etienne du Bois, 2° sur Ceyzériat, 0,6° à Briord, 0,7° à Innimond, 5° sur Belley, 2,5° à Marlieux. En journée, on attend 7 à 8° et à peine 2 à 3° vers les 1000 m . A noter enfin qu’avec l’arrivée de la neige, les stations du département de l’Ain recrutent leurs futurs saisonniers. N’hésitez donc pas à contacter les offices de tourisme ou les communes concernées.

*************************************************************

Alors que les plans viabilité n'ont pas encore été lancés, nous vous proposons déjà l'état des routes dans notre région.

Rhône : Actuellement, les conditions de circulation sont normales sur l'ensemble des routes départementales.


Loire : Les conditions de circulation sont normales en plaine mais peuvent être délicates à partir de 800 mètres d'altitude dans les monts du Pilat et les monts du Forez suite à la présence de neige. Les équipements spéciaux (pneus hiver admis) sont obligatoires pour accéder aux cols de la République, du Tracol et du Béal. Des opérations de traitement de chaussées sont en cours.


Haute Loire : Neige et verglas sur le réseau d'altitude, en particulier sur le Vivarais et le Meygal.Formation de congères sur le plateau du Mézenc et le Vivarais. La circulation est délicate.


Puy de Dôme : RESEAU DE PLAINE : Les conditions de circulations sont normales.
RESEAU de MONTAGNE OUEST : (Monts Dore-Sancy, Cézallier, Combrailles-Monts Dômes) 
Ciel couvert, brouillard  par nappes, pouvant être dense secteur Besse et Cézallier.Les conditions de circulations sont délicates sur le réseau supérieur à 1000m avec neige sur chaussée et congères dans les zones exposées au vent, localement délicates au-dessus de 800m avec verglas par plaques. Les équipements spéciaux sont recommandes pour le passage des cols d’altitudes, ainsi que pour accéder aux stations. Le col de la Croix Saint Robert est fermé à la circulation. Les interventions sont en cours.
RESEAU de MONTAGNE EST : (Livradois-Forez, Bois noirs) : Présence de quelques bancs de brouillard, pouvant être localement dense, légères chutes de neige intermittentes sur le Livradois-Forez. Les conditions de circulations sont délicates au-dessus de 800m avec pellicule de neige sur chaussée. Les interventions sont en cours.


Cantal : Sur le réseau principal la circulation est délicate sur la majeure partie des routes départementales des arrondissements de Aurillac et Saint-Flour car les chaussées sont verglacées et enneigées selon les secteurs. Sur l'arrondissement de Mauriac les chaussées sont verglacées sur le secteur de Condat.
Le traitement des chaussées est en cours. Sur le réseau secondaire la circulation est délicate car les chaussées sont verglacées et enneigées au-dessus de 900 mètres d'altitude. Sur le secteur de Ruynes en Margeride le vent favorise la formation de congères. Les routes d'accès au Col du Pas de Peyrol sont fermées à la circulation depuis le lundi 6 novembre 2017.


Drôme : Point sur vos conditions de circulation du 13 novembre 2017 en soirée d’hier suite aux chutes de neige :
  • secteur "contreforts du Vercors" : les conditions de conduite sont délicates au dessus de 600 m d'altitude. Les équipements spéciaux sont conseillés,
  • secteur de Bourdeaux : les conditions de conduite sont délicates au dessus de 600 m d'altitude. Les équipements spéciaux sont conseillés,
  • secteur du "Diois" : les conditions de conduite sont délicates au dessus de 600 m d'altitude et difficiles au dessus de 1000m (cols de Rousset, Grimone et Menée). Les équipements spéciaux sont conseillés à partir de 600m et indispensables au dessus de 1000m,
  • secteur "Nyonsais- Baronnies" : les conditions de conduite sont délicates au dessus de 600 m d'altitude et difficiles au dessus de 1000m. Les équipements spéciaux sont conseillés à partir de 600m et indispensables au dessus de 1000m,
  • secteur "Vercors" : les conditions de conduite sont délicates au dessus de 600 m d'altitude et difficiles au dessus de 1000m. Les équipements spéciaux sont conseillés à partir de 600m et indispensables au dessus de 1000m,
  • secteur de Crest : les conditions de conduite sont délicates au dessus de 600 m d'altitude et difficiles au dessus de 1000m. Les équipements spéciaux sont conseillés à partir de 600m et indispensables au dessus de 1000m.

lelex13112017.jpgJusqu'à près de 20 cm de neige fraîche sur les montagnes.

Comme nous l'avions annoncé dans nos colonnes, la neige a fait son grand retour hier en fin de journée; d'abord dès 1200 m d'altitude. Mais très vite avec un vent soutenu basculant au nord qui a localement provoqué quelques dommages ( à Nantua des arbres ont été déracinés vers les immeubles du Foulon; on a enregistré des rafales de  62 Km/h sur Arbent, 96 km/h sur Cessy, 81 km/h dans le Valromey, 52 km/h dans le sud du Bugey), la limite pluie/neige a très vite chuté en moins d'une heure atteignant parfois les 500 m d'altitude comme dans le secteur d'Oyonnax. Même si les flocons souvent gros étaient tout particulièrement présents dès 800 m comme sur le plateau d'Hauteville où la circulation a été bien vite perturbée. La nuit dernière,la neige a continué à tomber et ce matin on retrouve le plus souvent une bonne petite couche en montagne. On relève ainsi 5 cm sur Aranc ou bien encore Innimond, une bonne dizaine vers Lélex, un peu plus vers la Vattay ou La Pesse dans le Jura (18 cm); environ 10 cm sur Hauteville la Praille ou le plateau du Retord. Alors que le mercure ne dépasse guère le degré, la neige a blanchi le pays de Gex comme à Cessy. Les axes de montagne peuvent donc être délicats ce matin car d'autres chutes de neige sont attendues où le mercure est proche des 0°. Ces chutes de neige ne sont bien évidemment pas exceptionnelles pour la saison et ne laissent en rien présager de ce que sera le prochain hiver.  En plaine, c'est la pluie qui domine avec 4° sur Ambérieu, Bourg en Bresse, Pont d' Ain et 3° sur Bellegarde, tout comme sur l'autoroute A40 parfaitement au noir même si la neige est tombée notamment vers les Neyrolles durant la nuit ( à noter que le lace  de Genion s'est paré de plusieurs centimètres de blanc). On peut franchir sans souci le fameux col de Ceignes.
C'est un temps relativement  froid pour la saison qui est attendu cette semaine avec des précipitations qui vont peu à peu décliner. De nouvelles intempéries mais dans un air un peu plus doux sont possibles pour le prochain week end.

5 à 10 cm sur le site nordique de la Praille où les canons ont été réinstallés pour la nouvelle saison

praille13112017.jpg





Innimond ce matin dans le Bugey Sud

innimond13112017.jpg




Le Jura n'a pas été épargné par les flocons et ce matin on roule avec difficulté sur le réseau d'altitude


dombiez13112017.jpg




*********************************************************************

Auvergne : routes de montagne difficiles.

La neige est aussi tombée sur toute l'Auvergne la nuit dernière. En Haute Loire, le réseau d'altitude est enneigé et parfois verglacé.


Sur le Puy de Dôme :

RESEAU DE PLAINE :
Les conditions de circulations sont normales.

RESEAU de MONTAGNE OUEST : (Monts Dore-Sancy, Cézallier, Combrailles-Monts Dômes)  
Averses de neige avec une limite pluie neige à 600/700m, tenant sur chaussées au-dessus de 800/900m suivant les secteurs où les conditions de circulations sont délicates, 2cm à 1100m.
Les équipements spéciaux sont recommandés en altitude et obligatoires pour le passage des cols du Guéry, de la Croix Morand et de la Geneste, ainsi que pour accéder aux stations du Mont Dore et de Super Besse.
Le col de la Croix Saint Robert est fermé à la circulation.
Les interventions sont en cours.

RESEAU de MONTAGNE EST : (Livradois-Forez, Bois noirs)
Faibles chutes de neige en cours, vent de nord violent en montagne.
Les conditions de circulations sont délicates au-dessus de 700m avec pellicule de neige sur chaussée gelées, 2 cm au col de Saint Thomas, 3 cm au col des Pradeaux (1200m) avec formation de congères.
Les interventions sont en cours.


 

NEIGE : jusqu'à 15 cm attendus dès 800 m et des giboulées dès 500 m.


Ce devrait être le premier  grand coup de blanc de cet automne sur les reliefs de l'Ain la nuit prochaine même si cela ne signifie pas que ce sera la tendance du prochain hiver. Pour l'heure, les intempéries font une pause alors qu'il est tombé hier près de 20 mm de précipitations d'une manière générale.
A 7 heures, le département de l'Ain était en vigilance jaune en raison de la perturbation qui nous concerne aujourd'hui. En fin de journée, elle donne du vent fort, des quantités de pluie importantes et de la neige à moyenne altitude. Ce matin, la température était relativement douce avec 11° à Ambérieu ou Ceyzériat. Mais dès ce soir, les conditions climatiques vont à nouveau se détériorer.


AUJOURD'HUI DIMANCHE 12 NOVEMBRE
Encore perturbé, net refroidissement en soirée


Les précipitations se renforcent nettement l'après-midi, avec un pic marqué en fin d'après-midi. A ce moment-là, le vent fraîchit nettement et les rafales frisent les 80 km/h en plaine et 70 à 90 km/h sur le Haut-Bugey et le Haut-Jura. Parallèlement à ce coup de vent et à ce regain de précipitations, les températures perdent rapidement 2 à 3°. Les maximales se produisent donc plus tôt que d'habitude, soit à la mi-journée. Elles affichent 12 à 14 degrés sur la moitié ouest, plutôt 10 à 12 sur les plaine à l'est, et 5 à 9 sur le relief.
Côté cumul de pluies, ils s'annoncent abondants sur le relief, avec des valeurs sur 24 heures atteignant 30 à 40 mm voire davantage vers le Haut-Jura. Une forte chute de la limite pluie-neige se produit très rapidement en soirée, passant de 1800 m à 800/1000 m. Quelques centimètres de neige sont déjà possibles au-dessus de 1000 m pour le début de soirée.

CETTE NUIT

La nuit suivante les précipitations prennent un caractère d'averses et concernent principalement le relief alors qu'elles se font plus éparses ailleurs. La limite pluie-neige s'abaisse encore pour atteindre 4 à 500 mètres en fin de nuit, de quoi perturber les déplacements notamment sur les hauteurs de l'autoroute A40. Les sols peuvent donc blanchir dès la moyenne altitude alors qu'on attend 7 à 15 centimètres de neige au-dessus de 1000 mètres d'altitude. Après les fortes rafales de la soirée, le vent prend une composante nord-ouest pour la nuit et est faible à modéré.
Les températures minimales s'échelonnent de 1 à 3 degrés en plaine, de -5 à -2 des sommets vers les altitudes moyennes.

DEMAIN LUNDI 13 NOVEMBRE
Temps froid avec giboulées neigeuses à basse altitude


Les nuages dominent pour ce début de semaine, et la fraîcheur aussi. Quelques averses se produisent en plaine. Sur le relief, les giboulées neigeuses se font dès les premières pentes le matin, puis dès 600-700 m en journée. La couche de neige au sol est hétérogène, mais on pourra avoir des accumulations de 5 à 10 cm localement. Les averses cessent en fin de journée mais le ciel reste couvert.
Le vent de nord à nord-ouest est très sensible, s'étageant du nord au sud de 50 à 60 km/h à la mi-journée.
Avec ce refroidissement, les températures accusent une forte baisse par rapport à la veille. Les maximales sont comprises entre 7 et 8 degrés en plaine. Il fait entre 0 et +4° sur le relief, des sommets vers 800 m d'altitude.

MARDI 14 NOVEMBRE

Le temps est sec mais reste généralement couvert, à l'exception notable de la façade est jusqu'à Culoz, du Haut-Bugey et du Haut-Jura. Les températures, minimales comme maximales sont stationnaires.

Tendance pour les jours suivants
MERCREDI 15 ET JEUDI 16 NOVEMBRE


Mercredi , les pressions sont en hausse, ce qui permet un temps sec. Les grisailles matinales sont en revanche importantes en plaine, le relief étant en grande partie dégagé. Le soleil revient partout l'après-midi. Les températures minimales sont en baisse avec -2 à +1° en plaine, avec les valeurs positives plutôt en plaine lyonnaise. Les maximales vont de 7 à 9°. Franc soleil jeudi pour tout le monde, avec des minimales qui deviennent négatives presque partout, sauf peut-être dans l'agglomération lyonnaise. Les maximales gagnent 1° en moyenne sur la Loire, et sont stationnaires ailleurs. Le vent de nord est toujours sensible mercredi, il s'apaise enfin jeudi.

VENDREDI 17 ET SAMEDI 18 NOVEMBRE

Le soleil est encore largement dominant vendredi, il s'incline devant les nuages samedi avec les grisailles en matinée, et surtout devant la pluie qui arrive dans l'après-midi. Le vent s'oriente au sud vendredi  ce qui permet aux températures maximales de redresser la tête. Il se renforce samedi, avec des températures matinales qui deviennent positives en dessous de 500 m d'altitude. Les maximales restent plus ou moins stationnaires..

DIMANCHE 19 ET LUNDI 20 NOVEMBRE

:Les nuages sont prédominants avec parfois des averses ou pluies plus durables. Les températures évoluent peu.

Indice de confiance de la prévision

Pour mercredi 15 novembre, l'indice de confiance de la prévision est de 4 sur 5 ; pour jeudi 16, il est de 3 sur 5, pour vendredi 17 et samedi 18 novembre, il est de 2 sur 5.

 

vigi12112017.jpgVigilance orange pour l'Isère, la Savoie et la Haute Savoie



Météo France a placé dans son bulletin de 10 h ces trois départements en vigilance vent violent à compter de 16 h et ce jusqu'à 21 h; les autres départements voisins restant en couleur jaune. Il s'agira d'un violent et soudain coup de vent passager pouvant occasionner des dégâts.


Situation actuelle :
Les vents sont et resteront faibles jusqu'au passage de cette fin d'après-midi.
Evolution prévue :
Renforcement brutal et relativement peu durable du vent au passage de précipitations également marquées mais brèves (limite pluie/neige s'abaissant vers 1000 m ou même plus bas). On attend des rafales de l'ordre de 70 à 90 km/h en général mais dans les certains endroits, notamment les cluses de Grenoble ou Chambéry, on devrait dépasser les 100 à 110 km/h. La durée de cet épisode venté devrait être de 1 à 2 heures seulement avec le retour à des vents sensiblement plus faibles par la suite.
Remarque: un épisode de neige accompagné de vent (mais qui ne fera pas l'objet d'une vigilance orange) concernera le relief au-dessus de 800 m proche de Grenoble à partir de la nuit prochaine (plus de 20 à 40 cm entre dimanche minuit et lundi soir, plus les congères).

***********************************************************************

AIN : Le retour de la neige la nuit prochaine en montagne

Si pour le moment les températures sont douces après les bonnes précipitations de la soirée d'hier, la situation devrait se dégrader  la nuit prochaine avec la baisse du mercure. Dans l'Ain, la limite pluie/neige devrait progressivement s'abaisser  en milieu de nuit au point que les flocons sont attendus dès 700 m demain matin sur tous nos reliefs. La circulation pourrait donc être parfois perturbée alors que le plan hivernal n'est pas encore en service chez nous. La couche pourrait atteindre les 10 cm vers 800 m, au-delà des 20 cm à partir de 1100 à 1200 m d'altitude comme sur les monts Jura ou le plateau du Retord et La Pesse pour le département jurassien. Ensuite dans le courant de la semaine, c'est un temps plutôt sec avec le retour des gelées matinales à toutes altitudes qui est attendu.

 

mercureamberieuoctobre2017.pngUn mois d'octobre très doux et toujours trop sec dans l'Ain.

Après un léger recul en septembre dernier, les températures sont reparties dans l’excédentaire pour ce second mois  d’automne. La moyenne générale s’est ainsi établie pour Ambérieu à 13,6° alors que la normale est en cette saison de 12,5°.  La relative fraicheur de la fin du mois sur certaines journées n’aura donc pas été suffisante pour inverser une tendance récurrente que nous avons connu tout au long de l’année, exception faite  tout particulièrement de septembre. Dans le détail, si les minimales accusent un déficit de 0,5°, les maximales excèdent de 2,2°. La dernière décade  fut la plus fraîche et enregistre également le déficit le plus net ( 1,5°). En revanche, la seconde décade crève le plafond avec un excédent de 7° sur les maximales et la moyenne maximales avec 24° est la plus chaude jamais relevée pour un mois d’octobre. Cette décade décroche aussi le record du nombre de journées à plus de 20°  ( 10 jours) et même à plus de 25° ( 4). En même temps, on bat deux nouveaux records de chaleur journaliers, les 16 et 17 avec 25,1° à chaque fois. Deux autres périodes ressortent nettement sur ce mois d’octobre ; du 6 au 10  et du 22 au 25 où le thermomètre n’a pas dépassé les 20° . Il aura fallu attendre le dernier jour du mois pour enregistrer les premières gelées sous abri de c161et automne en plaine.  Ce jour-là, le mercure s’est parfois approché des -3°. Près d’Oyonnax, on peut parler de fortes gelées avec -5,1°. A Bellegarde, on releva  -2,2°, -3,4° à Marlieux et -3,6° sur le plateau d’Hauteville où ce fut le 3e jour de gel du mois ( loin d’être exceptionnel). On notera encore la nuit la plus douce à mettre au compte du 3 octobre. A l’opposé, la plus chaude journée eut lieu le 14 octobre avec 25,3° sur Ambérieu ( le 17 à Hauteville avec encore 23,3°). pluieamberieuoctobre2017.pngCe sont encore les précipitations très en-dessous de la normale qui ont marqué ce dernier mois. Et ce ne sont pas les 40 millimètres du week end dernier qui vont effacer le déficit où pour l’heure nous sommes toujours dans la crainte de connaître l’année la plus sèche jamais enregistrée depuis les débuts des relevés départementaux. Ainsi, en octobre,  Ambérieu n’a vu tomber que 24,1 mm soit un manque qui avoisine les 80 %. On aurait dû avoir au moins 120 mm pour déjà atteindre la normale saisonnière. Tout cela représente 7 jours de précipitations ( normale de 11). La hauteur quotidienne la plus élevée n’atteint même pas les 10 mm. Même le haut Bugey crie au sec avec seulement 45,3 mm sur Hauteville et 46,2 mm sur le Valromey (Sutrieu). Le soleil quant à lui s’en est donné à cœur joie dans le département avec un record mensuel de 184,8 h, effaçant le précédent de 172,3 h en octobre 2005. On a ainsi connu un ensoleillement excédentaire de plus de 50 %.


 

praille06112017.jpgNEIGE : prudence sur les routes de la région.

Comme prévu, les températures ont continué  à baisser hier et la neige a fait une apparition ponctuelle dans l'après-midi de dimanche dès 800 m d'altitude sur le plateau d'Hauteville. Mais c'est surtout vers 1100 m d'altitude que la neige s'est montrée la plus présente en soirée notamment sur le site d'Hauteville La Praille ou bien sur les monts Jura. Alors que le plan hiver ne débutera officiellement que le 18 novembre prochain, les routes peuvent être délicates dès que l'on prend de la hauteur tout comme dans le Jura où de la neige est signalée sur les chaussées. La prudence s'impose donc. La Vattay s'est parée de blanc cette nuit et déjà hier. La couche reste tout de même faible sous un mercure de -3°. Aux Molunes, on relève -2,6°, à la Pesse -1,7° avec 5 cm de neige au sol. Neige aussi signalée sur Bellecombe, les Rousses ou bien encore Prémanon.
En plaine, le ciel est encore chargé et l'on attend surtout pour ce lundi un renforcement du vent de nord qui pourrait atteindre les 60 km/h en rafales. Quelques flocons sont encore possibles sur nos reliefs surtout en matinée. Le thermomètre atteindra péniblement les 8° en plaine. et cela restera proche du 0° vers les 1200 m.
molunes06052011.jpg


****************************************************************


vigi06112017.jpgVent violent attendu sur la Drôme

En parallèle du retour de la neige, Météo France a placé en vigilance vent violent la basse vallée du Rhône et tout particulièrement pour notre région le département de la Drôme; l'Ardèche étant tout de même en couleur jaune avec de bonnes rafales de vent. Il s'agit d'un épisode de vent violent (mistral) se produisant 3 à 4 fois par an. Il nécessite toutefois une vigilance particulière en raison des vents forts qui vont perdurer pendant une dizaine d'heures.

Actuellement, le vent de nord souffle de plus en plus fort en cette fin de nuit avec un mistral encore modéré de l'ordre de 60 à 70km/h en Vallée du Rhône (Valence et Montélimar), atteignant localement 80 à 90km/h aux alentours du Diois, voire 113km/h à Lus-la-Croix-Haute. Les derniers relevés donnent 56 km/h sur Albon, 90 km/h sur le Diois à St Nazaire et 70 km/h sur St Roman, 74 km/h à Valence.

Evolution prévue :
Le mistral va s'intensifier au fil des heures pour atteindre des valeurs de l'ordre de 100 à 110km/h, avec des pointes à 120km/h en cours de matinée. Le maximum est attendu vers la fin de matinée/mi-journée sur le sud du département, principalement vers le Diois et l'Enclave des Papes.
Il devrait s'atténuer dans l'après-midi, et redescendre en dessous des 100km/h en début de nuit.

 

05/11/2017 : enfin la pluie ! - par FT le 05/11/2017 @ 11:25

pesse05112017.jpgPrès de 40 mm tombés en 12 h dans l'Ain

A 7 heures, le département de l'Ain était encore en vigilance jaune en raison des fortes précipitations en cours. Mais ensuite dès 9h, la situation s'est nettement améliorée par l'ouest; les précipitations s'évacuant  des frontières. Et l'arrosage depuis hier soir a souvent été copieux sur la majeure partie du département au point qu'il faut remonter au 8 août dernier pour retrouver autant d'eau en à peine une douzaine d'heures. Mais pas de quoi pour le moment d'inverser la tendance à la sécheresse très prononcée depuis le début de l'année au moins.Cette nuit, il est tombé 39 mm à Ambérieu, 36,2  mm à Ardent dont 28,4 mm sur 12 h et 14,6 mm en 6 h), 36,7 mm Belley  soit 28 mm en 12 h et 16,1 mm sur 6 h), 24 à Bourg-en-Bresse, 20 dans le Pays de Gex (17,5 mm sur 12 h et 6,4 mm sur 6 h), 25 mm sur Ceyzériat (15,9 mm en 12 h et 6,6 mm en 6h), 18,4 mm sur bellegarde (13,6 mm sur 12 h et 4,6 mm en 6h), 38,2 mm dans le Valromey (23 mm/12h et 9,2 mm/6h), 43 mm à Hauteville (30,8 mm/12h et b12,4 mm/6h). Ce fut un peu moins sur les Dombes avcec 15 mm. Sur Briord dans le su du Bugey, on atteint les 43 mm, et près de 39 mm sur Pont d'Ain et Innimond. A noter comme annoncé, les flocons ont falut leur retour sur nos reliefs dès 1300 m d'altitude et même dès 1100 m sur le Jura vers Prémanon, la Pesse ou les Molunes. Là encore, dans ces secteurs, il a beaucoup plu la nuit dernière avec 27,4 mm sur champagnole, 22,4 mm sur Arbois, 34,3 mm au Fied, 42,4 mm sur la Pesse, 35,9 mm sur st Julien, 19,2 mm sur Lons. Et l'on poussera jusqu'à donner ces quelques chiffre ssur le Doubs avec Pontarlier (23 mm), Maiche (19,6 mm), Levier (24,6 mm), Coulans (28,4 mm), Epenoy (23,3 mm).

Prévisions pour les tous prochains jours
AUJOURD'HUI DIMANCHE 5 NOVEMBRE
Premières neiges en montagne

La perturbation arrivée cette nuit commence à évacuer lentement par l'oues notre département en matinée. Les précipitations sont temporairement soutenues et la limite de la neige est en chute libre. Des flocons sont en effet possibles jusque vers 1100 mètres en fin de matinée. Ainsi, le col de la Faucille finit par être blanchi, on attend autour de 5 cm de neige à partir de 1200m d'altitude sur les crêtes du Jura. Les cumuls d'eau sur l'épisode sont enfin significatifs et même localement importants, d'où la vigilance jaune avec jusqu'à 30 mm sur les contreforts ouest du relief, 15 à 30 mm sur le reste de l'Ain.
Cet après-midi, un temps plus changeant se met en place avec le retour progressif de quelques trouées notamment sur l'ouest de l'Ain. Néanmoins, des averses sont attendues pour le reste de la journée. Elles sont plus fréquentes près et sur le relief et sous forme de neige dès 1000-1100 m. Les cumuls associés sont toutefois faibles.
Attention au coup de vent juste après le passage du front pluvieux, au petit jour sur les plaines de l'Ouest et en cours de matinée, du relief au pays de Gex. Les rafales de nord-ouest peuvent temporairement atteindre autour de 80 km/h. Au fil de la journée, ce vent se modère nettement en plaine et dans une moindre mesure en montagne.
Les températures sont donc en très nette baisse par rapport à hier et chutent de quelques degrés au passage du front froid lorsque commence le coup de vent. Il ne fait à la mi-journée pas plus de 9 à 11 degrés en plaine, 4 à 7 degrés en moyenne montagne.

CETTE NUIT
Ca souffle.

Cette nuit, le ciel reste couvert. Le relief au-dessus de 500 m reste dans le brouillard. Les dernières précipitations résiduelles tombent sous forme de neige vers 800/900 mètres en soirée.
Le vent de secteur nord s'intensifie jusqu'à 50 voire 60 km/h au réveil.
Les températures minimales sont comprises entre -3 et +1 degrés du relief vers les plaines.

DEMAIN LUNDI 6 NOVEMBRE
Hivernal

Le matin, les nuages bas dominent. Ils accrochent le relief dans le brouillard souvent givrant et de rares précipitations ne sont pas impossibles. L'après-midi, les éclaircies sont quasi inexistantes et le ciel reste bouché.
Le vent de Nord est glacial et fort avec des pointes jusqu'à 50-70 km/h en plaine comme en montagne.
Les températures affichent des maximales de 7 à 9 en plaine, autour de 4 vers 800m d'altitude.

MARDI 7 NOVEMBRE
Gris et froid.

Les grisailles denses accrochent le relief dans le brouillard givrant. L'après-midi, le ciel reste gris et bas et les chances d'éclaircies sont minces.  
Le vent est faible à modéré de Nord.
Les températures minimales affichent autour de 0 à 2 degrés en plaine, -2 à -4 degrés en montagne, -2 à -3 en fonds de vallées.
Les températures maximales plafonnent entre 7 et 9 degrés en plaine, 4 degrés vers 800m et 1 vers 1500m.
 

Tendance pour les jours suivants
MERCREDI 8 ET JEUDI 9 NOVEMBRE

Globalement frais et bien nuageux avec quelques petites pluies passagères possibles, ce qui n'exclut pas quelques éclaircies temporaires. Passage pluvieux plus marqué possible jeudi soir apportant de la neige sur les plus hauts sommets. Températures en dessous des normales avec en plaine, 0 à 3 degrés en minimales et au mieux 8 à 10 degrés en maximales. Vent faible variable.

VENDREDI 10 ET SAMEDI 11 NOVEMBRE

Vendredi, encore bien nuageux avec des averses principalement sur les versants nord du relief, sous forme de neige dès la moyenne altitude. Vent de nord-ouest puis nord assez fort.
Samedi, encore beaucoup de nuages et de faibles pluies possibles qui gagnent par le nord-ouest, la neige est rejetée sur les plus hautes crêtes. Le vent bascule au sud faible.
Températures en plaine pour les 2 jours : minimales 1 à 4 degrés et maximales : 9 à 11 degrés.

DIMANCHE 12 ET LUNDI 13 NOVEMBRE

Poursuite d'un temps froid et maussade avec des petites précipitations passagères, sous forme de neige sur nos montagnes dès la moyenne altitude et le tout sous un vent de nord temporairement assez fort.
Températures en plaine de 2 à 4 degrés en minimales à 9 à 10 degrés en maximales.

Indice de confiance de la prévision

Pour mercredi 8 et jeudi 9 novembre, l'indice de confiance de la prévision est de 3 sur 5 ; pour vendredi 10 et samedi 11 novembre, il est de 2 sur 5.
 

 

La limite pluie-#neige descend peu à peu dans les #Alpes (ici Villar d'Arène - 1700 m - Hautes-Alpes à 9h40) pic.twitter.com/PMhp4oM9UD

— Météo Villes (@Meteovilles) 5 novembre 2017

chaine02112017.jpgTemps frais et agité à partir de dimanche.

Ce midi, on relève 10 degrés à Sutrieu, 9 à Ambérieu. Nous avons eu de nouvelles gelées la nuit dernière mais un peu moins prononcées que la veille. On a tout de même enregistré -2,1° à Marlieux, -2,9° sur Hauteville, -1,1° à Bellegarde et -3,6° à Arbent. Par ailleurs, notons que le mois d'octobre 2017 a été exceptionnellement sec sur notre département : il se classe parmi les plus secs depuis le début des mesures à Ambérieu où il n'est tombé que 20 % des pluies normales. On a ainsi relevé 24,1 mm alors qu'eil en aurait fallu au moins 120. Et tout le département est dans la même situation. Et tout cela avec des températures largement au-dessus des normales saisonnières; plus de 2° sur les moyennes maximales. Nous y reviendrons dans le prochain bilan. Le temps bien agréable pour commencer ce mois de novembre durera jusqu'à samedi avant une nette dégradation du temps dès dimanche. Et les températures vont nettement reculer au point qu'après avoir fait une légère apparition le 22 octobre dernier au-delà de 1200 m, la neige pourrait cette fois-ci apparaitre bien plus bas et ce dès les 800 m (lire plus loin).

CETTE APRES-MIDI MERCREDI 1 NOVEMBRE
Beau et un peu plus doux

Cette journée de Toussaint s'annonce lumineuse sous un ciel nappé de nuages d'altitude bien inoffensifs. Un petit vent de sud se lève sur la grande plaine de l'ouest ou vers les sommets exposés. A la faveur de ce vent, les maximales s'orientent franchement à la hausse avec 14 à 17 degrés au meilleur moment de la journée en plaine, et 13 à 15 au-dessus de 700 m d'altitude.

CETTE NUIT
Une nuit calme et moins froide

Le temps reste calme, sous un ciel parcouru par des nuages d'altitude. Le vent de sud à sud-ouest se renforce et atteint 40 km/h en pointes vers la Bresse ou sur le relief. Il favorise la douceur des températures. Les minimales sont donc largement positives avec 7 à 9 degrés sur la moitié ouest, mais seulement 3 à 4 sur la façade est, où le vent de sud ne prend pas. On est proche du 0 degré sur le plateau de Hauteville ou à Arbent, mais on attend 6 degrés vers 1500 m.

DEMAIN, JEUDI 2 NOVEMBRE
Doux et voilé

La journée se déroule sous un voile nuageux plus ou moins dense, mais le temps reste au final très lumineux. Le vent de sud est modéré sur les plaines de l'ouest ou vers les sommets exposés, avec quelques rafales à 40 km/h. Sur la frange Est du département, le vent reste plus faible. Les températures maximales se situent 2 à 4 degrés au-dessus des normes de saison : une agréable douceur nous accompagne l'après-midi. Au meilleur de la journée, nos thermomètres affichent 15 à 17 degrés en plaine, 11 à 13 vers 800 m d'altitude, 8 vers 1500 m.

En nuit de jeudi à vendredi, le voile nuageux disparaît et à la faveur d'un vent faible, des brouillards se forment vers le Val de Saône, la plaine de l'Ain, ou le long du Haut-Rhône, entre Lagnieu et Belley. Les températures minimales sont comprises entre 3 et 6 degrés en plaine et sur les pentes du relief, mais entre 0 et 2 dans les vallées froides ou sur les plateaux, où des gelées blanches pourront se produire.

VENDREDI 3 NOVEMBRE
Ensoleillé après les grisailles

Le matin, les brouillards présents vers le Val de Saône ou sur la frange sud du département sont localement longs à se dissiper. Vers le Val de Saône, ils ne se dissipent qu'à la mi-journée. En revanche, le soleil brille dès l'aube côté relief ou sur les plaines épargnées par les grisailles. L'après-midi, le soleil est généreux, mais il se voit de plus en plus contesté par les nuages d'altitude en fin de journée. Le vent est calme ou faible et s'oriente au nord le soir venu. Les températures maximales sont toujours douces et s'échelonnent de 15 à 17 degrés en plaine et à moyenne altitude, de 12 à 14 au-dessus de 1100 m.

SAMEDI 4 NOVEMBRE
Vers une dégradation

Au lever du jour, les grisailles sont rares, en raison d'un vent de sud faible à modéré. En revanche, le ciel est déjà fortement voilé, voire couvert. En journée, le vent de sud monte encore en puissance, pour atteindre 40-50 km/h en pointes sur les plaines de l'ouest, 60 km/h vers le Revermont. Côté ciel, les nuages sont très nombreux et peuvent donner les premières averses. Les précipitations deviennent plus fréquentes sur le Val de Saône le soir. Les températures minimales sont très élevées, comprises entre 6 et 9 degrés en plaine. Elles descendent jusqu'à 3 ou 4 dans les vallées déventées ou sur le plateau de Hauteville. Les maximales restent également bien au-dessus des normes de saison. Elles sont comprises entre 16 et 19 degrés en plaine, entre 12 et 16 à moyenne altitude.

Tendance pour les jours suivants
DIMANCHE 5 ET LUNDI 6 NOVEMBRE

Nettement plus perturbé et retour de la neige en moyenne montagne

Une nouvelle perturbation nous concerne dimanche. Elle apporte un temps pluvieux, venteux et nettement plus frais. Les minimales sont comprises entre 5 et 8 degrés en plaine, mais les maximales ne situent plus qu'entre 10 et 12 degrés. En fin de journée/soirée, la limite pluie-neige devrait s'abaisser vers la moyenne montagne. Lundi, il faut s'attendre à des averses ou à des passages perturbés plus durables venus du nord-est. La limite pluie-neige est relativement basse pour la saison, et des quantités de neige assez significatives sont possibles sur les versants nord ou nord-est des monts, en particulier dans le Forez et le Pilat. A confirmer dans nos prochains bulletins. Les températures minimales sont comprises entre 1 et 4 degrés en plaine, les maximales entre 8 et 10.

MARDI 7 ET MERCREDI 8 NOVEMBRE
Période d'accalmie

Nous devrions profiter d'une période d'accalmie avec le retour d'un peu de soleil. Les températures minimales s'échelonnent de 0 à 4 degrés en plaine, il gèle parfois fortement dans les vallées froides ou sur les plateaux. Les maximales atteignent 10 à 12 degrés.

JEUDI 9 ET VENDREDI 10 NOVEMBRE
Tendance

Nous devrions être concernés par un régime perturbé, avec des températures évoluant peu.

Indice de confiance de la prévision

Pour dimanche 5 et lundi 6 novembre, l'indice de confiance de la prévision est de 4 sur 5 ; pour mardi 7 et mercredi 8, il est de 3 sur 5.
 

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
^ Haut ^